0
0
0
s2smodern

La capitale Marocaine est depuis hier lundi 19 août, le carrefour du sport continental avec le lancement de la 12e Edition des Jeux Africains, auxquels prendront part plus de 6000 athlètes qui représenteront 54 pays qui vont concourir dans 29 disciplines sportives.

Monsieur Salim Raouf  Bernaoui, Ministre de la Jeunesse et des Sports a assisté à la cérémonie d’ouverture de cette grande manifestation sportive.

Le Maroc qui accueille la compétition pour la 1ère fois de son histoire, s’est engagé à remplacer la Guinée Equatoriale, initialement désignée pour accueillir le grand rassemblement africain. Il s’agit là d’un grand départ pour le sport africain.

Le premier pays qui avait accueilli les Jeux Africains était le Congo Brazzaville et ce en 1965 et pour la deuxième fois en 2015.

La prochaine Edition des Jeux Africains aura lieu en Guinée en 2023. L’Algérie a eu l’honneur d’organiser ces Jeux deux fois, en 1978 et 2007.

L’Algérie participe à ces Jeux avec une délégation de 369 personnes dont 255 athlètes (143 garçons et 122 filles), 47 entraineurs, 20 présidents de clubs et 21 médecins.

29 disciplines sont inscrites au programme de la compétition dont 16 seront qualificatives aux Olympiades de Tokyo. Il s’agit de l’Athlétisme, Canoé, Kayak , Natation, tennis de table, Beach-volley, Haltérophilie, Tennis de table, Cyclisme sur route et VTT, sports équestres, Triathlon, Judo, Taekwondo, Tir à l’arc, Badminton, escrime.

Avec plus de 6000 athlètes représentant 54 pays, les Jeux Africains 2019 risquent d’enregistrer une pluie de records en prévision des Jeux Olympiques, notamment dans les disciplines individuelles classiques (Athlétisme, Natation, Judo, et Cyclisme) où les athlètes s’arracheront pour décrocher leur billet pour Tokyo.