0
0
0
s2smodern

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Monsieur Mohamed Hattab, a plaidé, le mardi 12 mars 2019 à Alger, pour "une stratégie globale, basée sur une large concertation", pour la prise en charge des jeunes.

"Les mutations profondes et radicales touchant l'environnement socio-économique impliquent l'élaboration d'une stratégie globale à même de capter les jeunes et de garantir leur accompagnement en vue de leur permettre de contribuer efficacement à la construction d'un avenir radieux pour l'Algérie", a indiqué Monsieur Mohamed Hattab à l'ouverture de la première édition des états généraux des jeunes, en présence de membres du Gouvernement et des institutions de l’état.

Cette stratégie doit "comprendre les moyens d'accompagner les jeunes et des mesures à concrétiser par phases et dans les délais appropriés", a-t-il estimé, ajoutant qu'elle doit être fondée sur la cohérence, la coordination et la gestion participative et s'appuyer sur des cadres démocratiques afin d'élargir le dialogue et la concertation en vue d'associer la jeunesse à la construction de son avenir.

 A l'occasion de cette rencontre, organisée sous le slogan "Réfléchissons ensemble", Monsieur le Ministre a reconnu que les résultats en matière d'intérêt accordé aux jeunes", "n'ont pas apporté les réponse suffisantes aux aspirations de cette catégorie de la société", en dépit des efforts consentis, notamment durant les deux dernières décennies, par les pouvoirs publics.

Face à ce constat, le ministre prôné "d'accorder davantage d'intérêt à la ressource humaine et d'investir dans cette ressource en s'éloignant de la politique du nombre et de la quantité au profit d'une politique basée sur la compétence et la qualité".

 Dans ce contexte, le ministre a fait savoir que cette rencontre de deux jours, "s'attelera au traitement des questions en rapport  avec la jeunesse et leurs ambitions, et ce, dans le cadre de trois séances principales" précisant que la première est consacrée au débat général des questions des jeunes, la seconde à l'échange d'expériences et à la présentation de témoignages et la troisième aux projections d'avenir.

Rappelant les réalisations accomplies par la jeunesse algérienne, Monsieur le Ministre a déclaré qu'"il serait formidable de voir la jeunesse d'aujourd'hui œuvrer à la préservation de la sécurité, la stabilité et la prospérité de l'Algérie".

De son côté, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Monsieur Mourad Zemali a mis en avant l'importance "d'être à l'écoute des jeunes eux mêmes pour définir avec précision leurs aspirations et ce qu'ils attendent des dispositifs de soutien" qui leurs sont dédiés en vue, a-t-il dit "d'apporter les modifications et les aménagements qui s'imposent pour conférer davantage d'efficacité à ces dispositifs".

Dans ce cadre, M. Zemali a appelé les jeunes entrepreneurs et chefs de micro-entreprises à "s'organiser pour être une force de proposition et un partenaire constructif et positif pour les pouvoirs publics afin de promouvoir l'esprit d'entrepreneuriat et développer la micro-entreprise".

Pour sa part, le ministre de la Culture, Monsieur Azeddine Mihoubi a insisté sur "l'impératif d'impliquer les jeunes dans la construction de l'avenir et d'accorder un grande importance au développement du système d'enseignement pour être au diapason des développements enregistrés dans divers domaines".