Le Ministre de la Jeunesse et des Sports à la réunion du Comité Exécutif de l’ACNOA

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports à la réunion du Comité Exécutif de l’ACNOA

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports à la réunion du Comité Exécutif de l’ACNOA

M. El Hadi Ould Ali, Ministre de la Jeunesse et des Sports, était ce dimanche 27 septembre l’invité du Comité Exécutif de l’ACNO, réuni à Alger autour des jeux Africains de la Jeunesse Alger 2018.

        En marge des travaux, le Ministre accompagné du Président du COA, a reçu l'Intendant Général M. Lassana Palenfo, Président de l’ACNOA.

Le Ministre a ouvert les travaux du Comité 2ecutif après avoir prononcé à cette occasion une allocution dont voici le texte intégral

   Allocution du Ministre
 Permettez-moi, en premier lieu, de vous souhaiter la bienvenue  en Algérie qui a eu l’honneur et le privilège d’accueillir de grands rendez-vous.

         Cet état de fait, illustre  de manière très claire la force des relations qui unissent notre  Comité Olympique et Sportif Algérien et votre haute institution.

        La régularité  de vos rendez vous confirme  votre engagement et votre disponibilité à mettre  en œuvre les différents programmes de développement et de promotion du sport au niveau du continent. Africain.

        Alger accueillera  la troisième édition des jeux africains de la jeunesse en 2018. Ce grand évènement vient conforter  la stratégie mise en place par notre Nation en faveur de l’édification du sport continental, dans le respect des engagements et des termes du cahier des charges, liant l’ACNOA au Comité Olympique Algérien.

        Ainsi, l’Algérie, à travers ses différentes  autorités ainsi que le mouvement sportif national, réitère  son engagement  indéfectible à la réussite de cette grande manifestation combien importante pour nos jeunes athlètes, garants du devenir de notre Continent.

        Notre pays mobilisera l’ensemble des moyens pour assurer le succès de ce grand rendez vous.

        Les Jeux Africains de la jeunesse sont une opportunité pour nos jeunes afin d’exprimer leurs talents et concrétiser au mieux les objectifs fondamentaux sur lesquels sont bâtis  ces joutes.

    L’ expérience en matière d’accueil et d’organisation des grands événements sportifs mondiaux , continentaux et régionaux, ainsi que des capacités  mises en place par les pouvoirs publics sous la direction de Son Excellence Monsieur le Président de la République, en matière de préparation et de formation des jeunes talents sportifs, notre pays, les mettra à la disposition des différentes Nations , afin de leur permettre d’affiner leur préparation précompétitive, tant pour le rendez vous d’Alger, que dans le cadre de leur participation aux autres différentes compétitions sportive

Mesdames et Messieurs ;

        Il ne vous échappe certainement pas que la  phase de transition induite par  la réorganisation de la structure chargée  de la promotion et de la gestion du sport en Afrique, conformément à la nouvelle architecture, doit concourir positivement sur le devenir  du sport  continental.

        Une approche  moderne  et inclusive, basée sur la solidarité et la cohésion entre les différentes parties prenantes chargées de la promotion du sport Africain, à savoir  les gouvernements , les comités olympiques nationaux , les confédérations  sportives africaines, contribuera sans aucun doute à son développement.

         C’est dans cette optique, que je vous invite, à conforter les recommandations de la première convention mondiale du sport olympique, réunie à ACAPULCO, Mexique en octobre 2010 ayant regroupé  les représentants des comités nationaux olympiques, des Ministères des sports et autres autorités sportives gouvernementales. Permettez-moi d’en citer un extrait :

  « La convention  invite les comités olympiques et les gouvernements à travailler en commun afin de promouvoir le développement harmonieux de tous les individus par l’intermédiaire du sport dans le but de développer une société en bonne santé et physiquement active »

        En effet,  cette approche permet aux relations entre le mouvement olympique et les gouvernements de consolider une vision commune basée  sur la coopération, la consultation, la coordination et le respect des lois en conformité avec les principes de la charte olympique.

        Cette même vision a été adoptée par le Conseil des Ministre de la Jeunesse et des Sports lors de sa réunion du 03 septembre 2015 à Brazaville.

Mesdames et Messieurs,

        Il demeure entendu et en conformité avec les objectifs assignés à ces jeux qu’un riche programme d’animation et d’échange est prévu afin de permettre aux participants  de démontrer, non seulement  leurs talents sportifs, mais aussi de  raffermir les liens d’amitié et de solidarités entre les participants.

        Que cette réunion,  grâce à votre précieux concours, marque le point de départ effectif des préparatifs de ces joutes de la jeunesse dans leur troisième édition.

         Ces joutes, nous l’espérons, seront l’illustration parfaite de la volonté de notre jeunesse africaine qui s’apprête à célébrer sa journée le 1er novembre prochain,  d’être les promoteurs de la modernisation et du développement de notre continent.

    Je vous remercie de votre attention et souhaite plein succès à vos travaux