M. El Hadi Ould Ali, reçoit les responsables et cadres techniques de la Fédération Algérienne d’Athlétisme

M. El Hadi Ould Ali, reçoit les responsables et cadres techniques de la Fédération Algérienne d’Athlétisme

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, M. El Hadi Ould Ali, a reçu les responsables et cadres techniques de la Fédération Algérienne d’Athlétisme avec qui il a passé en revue l’évolution  de cette discipline en Algérie, les perspectives de son développement ainsi que les contraintes rencontrées.

Le Ministre qui a tenu à exprimer ses encouragements aux athlètes déjà qualifiés ou en voie de l’être aux Jeux Olympique de Rio a salué  l’action menée par la fédération dans la structuration des diverses compétitions nationales permettant ainsi une meilleure visibilité pour les sponsors appelés à renforcer l’action de l’Etat dans le développement de la pratique sportive. Le Ministre a également fortement encouragé la prise en charge du développement de la pratique de cette discipline  dans le Grand Sud, véritable réservoir de l’élite.  Dans ce cadre et au vu du nombre de compétitions organisées par d’autres opérateurs, le Ministre, rappelant la responsabilité de la fédération sur les questions techniques de ces manifestations,  l’a invité à formaliser son calendrier à temps en vue d’harmoniser les programmes et de réglementer ce créneau.

Revenant sur la préparation des Jeux Olympiques de Rio, le Ministre a tenu à rappeler que l’Athlète doit être au centre de ce processus, préserver de toute tension  et travailler avec son staff technique en toute sérénité. Au sujet des infrastructures, le Ministre, rappelant le programme ambitieux de l’Algérie en matière de stades et de pistes d’athlétisme réalisées ou en voie de réalisation à travers le territoire national,a demandé à ses services ainsi qu’à la fédération de préparer une fiche technique pour la réhabilitation du SATO, stade emblématique de l’athlétisme algérien.. La prise en charge de la santé physique et psychologique des athlètes a également été évoquée par le Ministre qui a mis en exergue la nécessité de  travailler en étroite collaboration avec le CNMS, le premier référent en matière de  médecine du sport.