Rallye raid « Challenge Sahari » : coup d'envoi de la troisième édition

Rallye raid « Challenge Sahari » : coup d'envoi de la troisième édition

Le coup d’envoi de la 3e édition du Rallye "Challenge Sahari international" a été donné ce jeudi à Oran par le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali. Avec une étape de liaison vers la commune d'El-Aricha (60 km de Tlemcen), où débutera la première étape de la course jusqu'à l'Oasis de Tayout (Naâma) sur une distance de 122,5 km en présence d’une centaine de pilotes.
Le coup d'envoi de la compétition a été donné par le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, jeudi matin du front de mer de la ville d'Oran Les participants traverseront un tronçon de 285,5 km entre Oran et El-Aricha sur autoroute (le parcours ne sera pas comptabilisé pour les participants), avant d'entamer la course officiellement entre El-Aricha et l'Oasis de Tayout sur une route non-goudronnée, avec la participation de 99 automobilistes et motocyclistes, y compris des participants étrangers de plusieurs pays tels que l'Espagne, l'Italie, la France, l'Allemagne et le Portugal…
Une centaine de pilotes, représentant la France, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne, le Portugal et l'Algérie participent à ce rallye, prévu en huit étapes, entre bitume et sable.
Ces huit étapes se dérouleront sur une distance globale de 2500 km comme suit :
1ère étape : Oran, El Aricha (Tlemcen), Naâma, Tiout (Naâma)
2e étape : Tiout (Naâma) – Taghit (Bechar)
3e étape : Taghit - Taghit (boucle)
4e étape : Taghit - Beni Abbes (Bechar)
5e étape : Taghit - Taghit (boucle)
6e étape : Taghit - Taghit (boucle)
7e étape : Taghit - Taghit (boucle)
8e étape : Tiout (Naâma) - Oran
L'événement sportif vise à « donner aux jeunes une variété d'espaces professionnels pour mettre en valeur leurs compétences et leur intelligence dans la conduite, expérimenter leurs véhicules et soutenir leur expérience, ainsi que le contact avec leurs homologues étrangers qui découvriront la beauté du désert. La compétition est également l'occasion pour "la formation des pilotes et officiels algériens", selon les responsables de la Fédération Algérienne des Sports Mécaniques.


Photos