M.Sid Ali Khaldi 

Ministre de la jeunesse et des sports

Lettre du ministre

Une rencontre a été organisée mardi 19 novembre 2019, à Alger célébrant le 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant.

A cette occasion, Monsieur Raouf Salim Bernaoui, Ministre de la Jeunesse et des Sports a assisté à cette rencontre qui a été parrainée par l'Organe national de protection et de promotion de l'enfance (ONPPE), en coordination avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) en Algérie.

Les participants à cette rencontre ont plaidé pour l'intensification et la conjugaison des efforts de la société, toutes franges confondues, pour protéger et promouvoir les droits de l'enfant, et intégrer toutes les questions liées à son avenir dans le processus du développement durable.

A ce propos, Madame Cherfi a mis en avant l'impératif de renforcer l'action commune de l'ensemble des acteurs des différents secteurs concernés, la société civile et des experts en vue de promouvoir les droits des enfants et les prévenir de tous les dangers.

Elle a insisté, dans ce sens, sur l'importance de concrétiser les textes législatifs contenus dans la Convention internationale relative aux droits de l'enfant (CIDE), ratifiée par l'Algérie le 19 décembre 1992. Lors de cette rencontre, organisée par l'ONPPE, en coordination avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) Algérie, Mme. Cherfi a passé en revue les mesures et procédures jusque-là prises pour traduire sur le terrain ce texte de loi international, une occasion d'ailleurs pour revisiter le cadre juridique des droits de l'enfant pour l'adapter à l'esprit et aux principes de cette convention.

Intervenant à cette occasion, le représentant de l'UNICEF en Algérie, Marc Lucet s'est félicité de toutes les réalisations acquises en Algérie en matière de protection de l'enfance, conformément aux clauses de la  Convention Internationale des droits de l’enfant CIDE, en créant l'ONPPE et en promulguant la loi relative à la protection de l'enfant pour protéger cette frange des dangers qui les guettent, à l'instar de la violence et de l'exploitation infantile, et en se penchant sur la protection sanitaire et éducative, les espaces de divertissement, la lutte contre la pauvreté, la marginalisation et l'exclusion. Appelant les pays du monde à respecter et à mettre en œuvre les dispositions de la CIDE en vue de protéger les droits de l'enfant et de pallier les insuffisances enregistrées en la matière, M. Lucet a relevé l'impératif d'assurer une égalité de chances.

  

Rejoignez Nous

Actualité en continu