Dirigée par le président du CIJM, l’Algérien Amar Addadi, cette réunion, à laquelle ont pris part les membres du Comité exécutif et les présidents des Commissions, a duré une heure et demie et a permis aux concernés de discuter du réaménagement forcé du calendrier des compétitions sportives que chapeaute cette instance, dont les JM d’Oran. Prévus initialement pour l’été 2021, ces Jeux ont été reportés d'une année (25 juin-5 juillet 2022) à cause de la pandémie du Covid-19.

"Il y a eu un échange de vues constructif, avec des conclusions utiles pour les prochains Jeux méditerranéens", a-t-on souligné, faisant savoir qu'il s’agit de la première réunion du CIJM après le début de la pandémie de Covid-19 qui "a eu de graves conséquences sur le sport".

"La situation (...) a été évaluée par rapport au développement de la lutte contre le virus, tandis que des sujets tels que les Jeux méditerranéens d’Oran, les Jeux méditerranéens de plage, le calendrier annuel des réunions et les réunions du Comité exécutif et des commissions du Comité international des JM ont été discutés", poursuit le CIJM dans un communiqué.

Les membres du CIJM ont convenu que la prochaine réunion du Comité exécutif se tiendra à nouveau par visioconférence, mercredi.

Rejoignez Nous

Ministère
Jeunesse