Le Comité international olympique (CIO), a annoncé mardi le report des prochains Jeux olympiques que devrait abriter la ville de Tokyo, entre le 24 juillet et 9 août, "au plus tard à l'été 2021", en raison de la pandémie de coronavirus.

C’est le premier report des Jeux olympiques en dehors d'une période de guerre, depuis la 1ère édition de 1896.

Face à la propagation de la pandémie de coronavirus, le Japon a demandé un report d'un an de ces jeux, ce que le Comité international olympique (CIO) a accepté, selon les propos du premier ministre japonais Shinzo Abe devant les caméras de télévision mardi, à l'issue d'une conférence téléphonique avec M. Bach:"J'ai proposé de les reporter d'environ un an et le président du Comité international olympique (Thomas) Bach a accepté à 100%".

C'est un énorme coup dur pour la ville de Tokyo et le Japon, qui se préparaient minutieusement depuis des années à accueillir le plus grand événement sportif de la planète du 24 juillet au 9 août, suivis des Paralympiques du 25 août au 6 septembre.

La décision du CIO intervient suite à la pression d'athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, devant la propagation inexorable du coronavirus, apparu en Chine fin 2019 et qui sévit désormais massivement ailleurs dans le monde.

 

 

 

 

 

Rejoignez Nous

Ministère
Jeunesse